0

[Test] Casque Razer Orca

Les tests, Jeux vidéo

closeCet article a été publié il y a 6 ans 3 mois 28 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Aujourd’hui, je vous propose un test qui a du style et qui l’assume.

Razer, non content de s’imposer dans le monde du jeu vidéo, s’est maintenant attaqué depuis plusieurs mois au marché de l’audio lifestyle tout en gardant les gamers comme clients principaux.

De ce mélange entre jeu vidéo et style musical est né le Razer Orca, le casque audio d’entrée de gamme de Razer, que je découvre depuis quelques jours et que mes testeurs se sont fait un plaisir de tester.

Déballage :

Comme à son habitude, Razer, nous offre un vrai spectacle à chaque déballage de produit.

Dans son gros carton noir, nous découvrons donc notre casque qui s’effeuille au fur et à mesure que l’on détache les différents blocs de carton, chaque pièce de l’emballage étant bien sûr sertie du célèbre slogan « For Gamers, by Gamers« .

Après avoir terminé cette séance d’effeuillage, les différents cartons laissent enfin place au casque qui ne passera pas inaperçue.

Design :

Le design général du Razer Orca est très proche du Carcharias et du Megalodon, à la différence que ce casque est dépourvu de microphone.
On a ici une plage de fréquences de 15 à 21000 Hz au lieu des 20 à 20000 Hz du second, et une impédance inchangée de 32 Ohms à 1 kHz

Pour s’affirmer comme un vrai choix de style, ce casque porte fièrement les couleurs de la marque, à savoir :

  • Noir pour les coussinets et la mousse de l’arceau
  • Vert flashy pour le corps du casque

Pas de doute, il s’agit bien d’un casque Razer, on ne ratera pas le logo Razer sur chaque oreille et l’énorme Razer imprimé sur le dessus de l’arceau.

Niveau confort, c’est le top. Les coussinets de chaque oreille sont très souples et recouverts d’un revêtement en velours très agréable.

La mousse qui protège le crane de l’arceau est aussi très confortable et bénéficie d’un revêtement micro-fibre qui glisse très peu sur la tête.

Spécifications technique :

Tout comme le design, le Razer Orca est très proche techniquement du Carcharias. Mais la qualité audio du Orca a été revue à la hausse.

Quand le Carcharias nous offre une plage de fréquences de 20 à 20 000 Hz, le Razer Orca passe lui à une plage de 15 à 21 000 Hz,  le tout pour une impédance inchangée de 32 Ohms à 1 kHz.

Le son est vraiment très clair et les basses biens présentent, le son est assez bon pour nous croire au centre d’un bon home cinéma.

En partie, on est vraiment plongé dans l’univers de notre jeu, les sons sont bien placés dans l’espace comme nous étions au milieu du champ de bataille.

Le jack 3,5 mm du casque est raccordé à une fibre optique tressée de 1,2 m qui peu être rallongé de 2 m supplémentaires grâce à la rallonge fournit.

Le casque s’adapte donc à toutes les situations avec un câble court pour écouter la musique en promenade et un câble long pour être assez éloigné de la TV lors de partie sur console.

En résumé :

Le Razer Orca est un casque vraiment de très bonne qualité surtout pour un prix assez modeste (59,99€) dans la moyenne des prix d’entrée et moyen de gamme.

J’aime :

  • Le confort du casque et sa legertée
  • Le sont clair qui ne sent pas le renfermé
  • Le câble tréssé, qui lui assure une bonne longévité
  • La couleur, surtout pour les LAN

J’aime moins :

  • La taille, le casque est difficilement transportable à part sur la tête ou autour du cou.
  • La couleur, ça flash un peu trop en ville :)
 

Rédigé par

Tags: ,

Les commentaires sont actuellement férmés.