1

Faites les mises à niveau de vos systèmes Linux

Linux

closeCet article a été publié il y a 6 ans 11 mois 4 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Comme vous avez pus le remarquer, la section « Linux » est plutôt vide.

Cela s’explique surtout par le manque de temps pour vous rédiger des tuto vraiment complet.

Mais ayant ressemant dû faire la mise à niveau de plusieurs serveurs Linux, j’ai eu l’idée de vous présenter plusieurs méthodes simples pour faire les mises à niveau de vos machines Linux Client ou Serveur.

Le tuto portera sur trois distributions principalement. A savoir Debian, Ubuntu (à base de Debian) et Fedora (à base de Red Hat).

Attention : toutes les manipulations qui vont suivre sont à faire à risque et périls et peuvent, dans de rares cas, altérer votre système. Pensez donc à faire des sauvegardes avant de procéder à la mise à niveau.

Pour éviter les problèmes, je vous conseille de faire les mises à niveau version par version et de ne pas sauter de version entre chaque mise à niveau.

Debian :

Depuis plusieurs jours maintenant Debian 6.0 est disponible sous le nom de « Squeeze ».

Pour faire la migration de Debian Lenny à Debian Squeeze, rien de plus simple, de taper les commandes suivantes dans un terminal en « root » :

Tout d’abord, on vérifie que notre « Lenny » est bien à jour :

aptitude update && aptitude safe-upgrade

Redémarrez la machine.

Puis il faut mettre à jour notre fichier de sources en remplacent toutes les occurrences de « lenny » par « squeeze » :

sed -i.bak ‘s/lenny/squeeze/’ /etc/apt/sources.list

En enfin vous pouvez procéder à la migration en tant que telle :

aptitude update && aptitude dist-upgrade

Ubuntu :

Pour Ubuntu, la version actuelle est la version 10.10 « Maverick Meerkat ».

Pour migrer entre deux versions d’Ubuntu, vous devrez lancer les commandes suivantes, toujours en « root » :

Mises à jour du système :

apt-get update
apt-get upgrade

Redémarrez la machine.

Installez le paquet « update-manager-core » qui nous servira à faire la migration :

sudo apt-get install update-manager-core

Nous allons devoir modifier le fichier « /etc/update-manager/release-upgrades » afin d’indiquer que nous souhaitons effectué une mise à niveau vers une version non LTS (Long Time Support).

vi /etc/update-manager/release-upgrades

Il faut donc remplacer la ligne (appuyez sur i pour rentrer en mode insertion) :

Prompt=lts

par

Prompt=normal

Sauvegardez le fichier en appuyant sur la touche « echap » ou « esc » puis tapez

:wq

pour enregistrer et fermer le fichier.

Il ne vous reste plus qu’à lancer la mise à niveau et suivre les indications à l’écran :

sudo do-release-upgrade -d

Fedora :

La dernière version de Fedora est la version 14 aka « Laughlin ».

Pour effectuer la migration de Fedora, nous utiliserons le paquet « preupgrade » qui comme « update-manager-core » pour Ubuntu fera tout le travail.

Comme pour les autres distributions, vous taperez les commandes suivantes dans un terminal en « root ».

Mises à jour du système et nettoyage du cache rpm :

yum update rpm

yum -y update

yum clean all

Redémarrez la machine.

Installez preupgrade :

yum install preupgrade

Et démarrez le :

preupgrade-cli

Il vous affichera une liste de mise à niveau disponible :

please give a release to try to pre-upgrade to
valid entries include:
« Fedora 14 (Laughlin) »

Choisissez donc la version 14 (ou celle qui suit votre version actuelle) :

preupgrade-cli « Fedora 14 (Laughlin) »

Laissez le faire le travail puis redémarrez la machine pour terminer l’installation.

Conclusion :

Bien sûr il existe d’autres moyens comme des versions graphiques, etc pour mettre à niveau vos postes linux, mais selon moi, ces procédures sont les plus simples et les plus rapide pour migrer vos systèmes.

Dans ce tuto, je ne parle que de Debian, Ubuntu et Fedora, car ce sont les seuls systèmes que j’ai réellement testés, mais si vous souhaitez des explications pour d’autres distribution Linux, n’hésitez pas à le demander dans les commentaires.

Voila j’espère que ce tuto vous sera utile, n’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires.

[Screenshots]

 

Rédigé par

Tags: ,

Un Commentaire Voir les tweets

  1. druidux - Le mercredi 16 Fév 2011 à 18:00

    bon c’est un billet bien utile pour les débutants